Charles Dantzig Dissertation

Posted on by Faer

Management Sciences and a founder of the Mathematical Programming Society. He was the first recipient of the Operations Research Society of America’s von Neumann Theory Prize and the first inductee into the International Federation of Operational Research Societies’ Operational Research Hall of Fame. He was awarded the Silver Medal of the British Operational Research Society and the Harvey Prize in Science and Technology from Technion University. In 1975, President Ford presented him with the National Medal of Science.

George was born on November 8, 1914, in Portland, Oregon, the first of two sons of Tobias and Anja (Ourisson) Dantzig. Tobias, who was Russian, and Anja, who was Polish, met at the Sorbonne where they both studied mathematics; they moved to Oregon in 1910, where Tobias held a variety of jobs—lumberjack, road builder, housepainter—before he obtained a teaching position at Indiana University. He received his Ph.D. in mathematics there in 1916. He then taught at Johns Hopkins University and the University of Maryland, where he was chair of the Mathematics Department.

In the book More Mathematical People (Simon & Schuster, 1990), George recounts his struggles with ninth-grade algebra and how he became a top student in mathematics and science when he was introduced to geometry, which “really turned [him] on.” The thousands of geometry problems Tobias fed George—to keep him from getting underfoot—helped George develop his analytical power. He attended the University of Maryland, College Park, where he received his A.B. in mathematics and physics in 1936. That summer he married Anne Shmuner and moved to Ann Arbor, where George received his M.A. in mathematics in 1938 from the University of Michigan.

Although he had taken only one graduate course in statistics, he qualified for the Civil Service as a junior statistician, and in 1937, he accepted a job at the U.S. Bureau of Labor Statistics in Washington, D.C. At first, he thought statistics was “just a bag of tricks,” but, after learning many practical applications on the job and becoming familiar with the work of Jerzy Neyman, he changed his mind.

La dissertation consiste à conduire une réflexion personnelle et argumentée à partir d’une problématique littéraire issue du programme de français. Pour développer son argumentation, le candidat s’appuie sur les textes dont il dispose, sur les “objets d’étude” de la classe de première, ainsi que sur ses lectures et sa culture personnelle.
La dissertation  porte sur des genres ou des  thèmes relatifs au programme de français de première. Le sujet qui vous est posé vous invite à utiliser les textes du corpus.






Texte officiel

On rappellera les critères généraux qui s’appliquent à la dissertation :
- compréhension du sujet et de sa problématique ;
- exploitation du corpus ;
- connaissance de l’objet d’étude et de ses enjeux ;
- mobilisation pertinente des textes ou des œuvres lus et étudiés ;
- argumentation et organisation du propos ;
- lisibilité, correction de l’expression et de l’orthographe.

Source : http://www.education.gouv.fr/bo/2006/46/MENE0602948N.htm



Analyser le sujet

Le sujet de la dissertation peut vous demander par exemple d'étayer, de réfuter ou de donner votre opinion sur un point de vue. Le sujet peut également se présenter sous la forme d'une question.



Exemple de sujet de dissertation :

Dans le Dictionnaire égoïste de la littérature française, Charles Dantzig affirme : "La poésie ne se trouve pas que dans les vers". Vous direz si vous partagez son point de vue dans un développement argumenté, en vous appuyant sur les textes du corpus, sur ceux que vous avez étudiés en classe ou lus personnellement.
      Sujet de dissertation de 2006, Séries technologiques

D'autres exemples de sujet de dissertation


Analyser le sujet :

Tous les mots du sujet sont importants. Il faut donc le lire attentivement plusieurs fois et en souligner les mots-clés. Le verbe par exemple peut vous indiquer clairement le point de vue à adopter ("étayer", réfuter"...).
Il faut ensuite dégager la problématique du sujet. La problématique est la question à laquelle le sujet vous demande de répondre. Celle-ci peut être explicite ou non dans le sujet. Bien identifier la problématique est essentiel afin d'éviter le piège du hors-sujet.




Rechercher les arguments et élaborer le plan

Rechercher les arguments :

Il faut rechercher des arguments logiques et convaincants, répondant à la problématique et aux exigences du sujet. Ces arguments peuvent se baser sur les textes du corpus, mais il ne s'agit pas de répéter ceux que ceux-ci contiennent. La recherche des arguments doit se faire grâce à votre connaissance littéraire et à votre connaissance des objets d'étude au programme de la classe de première. Ces connaissances vous permettent également d'illustrer vos arguments avec des exemples précis.

Notez au brouillon vos idées comme elles viennent. Une fois que vous avez trouvé tous vos arguments et des exemples les illustrant, classez-les. Relisez alors le sujet et assurez-vous que vos arguments sont en adéquation avec celui-ci.

Attention, la dissertation n'est une question de cours, il ne faut pas réciter le cours.



Elaborer le plan :

Il existe différents types de plan :
- dialectique (thèse, antithèse, synthèse),
- analytique (description d’une situation ou explication, analyse des causes ou illustration, analyse des conséquences ou commentaire),
- thématique (réflexion sur une (ou plusieurs) notion(s), il s’agit de répondre progressivement à la question du sujet en présentant différents arguments de manière ordonnée). Le plan thématique n'est pas un catalogue d'idées, mais une succession d'arguments logiquement articulés.

Le plan dialectique est plutôt à choisir pour discuter un point de vue, les plans analytique et thématique lorsque le sujet n'amène pas au débat.
Conventionnellement, le plan doit être composé de 2 grandes parties ayant chacune 3 sous-parties ou de 3 grandes parties ayant chacune 2 sous-parties (6 sous-parties au total).

Le plan détaillé, que vous rédigez au brouillon, doit se composer des titres explicites des parties et sous-parties, des arguments et des exemples dont vous vous servirez pour illustrer vos arguments.

Dans le but d'être convaincant, à l'intérieur d'une partie vous devez d'abord exposer les arguments les moins importants et les plus importants à la fin. N'oubliez pas que le but d'une dissertation est de convaincre.




Rédiger la dissertation


Il est conseillé de rédiger l'introduction et la conclusion entièrement au brouillon, mais de rédiger le développement directement au propre pour gagner du temps.

La dissertation doit être entièrement rédigée. Ne pas utiliser d'abréviation, de style télégraphique, de numérotation, de titres.

La rédaction doit être claire et simple. Adoptez un style sobre, évitez les phrases trop longues, trop alambiquées. Faites des efforts pour employer un vocabulaire, précis, clair et de qualité.



Introduction : 

- Phrase d'ouverture : c'est une considération d'ordre générale, mais elle doit bien sûr être liée au sujet (par exemple le contexte littéraire)
- Citer le sujet : il faut intégralement recopier le sujet (entre guillemets). Si vraiment le sujet est trop long, reformulez-le.
- Exposer la polémique qui se dégage du sujet
- Annoncer clairement le plan


Développement : - Bien suivre le plan détaillé que vous avez élaboré


N’intitulez pas vos parties.
N’écrivez pas à la première personne. Conventionnellement, il est préférable d'employer "nous" ou "on".

Un paragraphe doit idéalement suivre le schéma suivant : thèse -> argument -> exemple.
Développez suffisamment les exemples, ils font partie intégrante de l'argumentation.

Il faut séparer les grandes parties de votre dissertation par des phrases de transition permettant d'articuler de façon logique les différentes parties entre elles. Le développement doit apparaître comme un enchainement logique d'arguments, et surtout pas comme un catalogue d'idées.



Conclusion :    - Reprise de l'essentiel de la dissertation
- Invitation à aller plus loin (proposer au lecteur un élargissement de la réflexion, sans pour autant aborder un tout autre sujet.)

Le but de la conclusion est de clore le devoir. Elle doit donner des réponses aux questions soulevées en introduction et développées dans la dissertation.


Mise en page :

La mise en page doit permettre de dégager visuellement la structure de votre dissertation.

Sauter 2 lignes entre l'introduction et le développement et entre le développement et la conclusion.
Sautez 1 ligne entre chaque grande partie du développement. Commencez les sous-parties par un alinéa bien visible.


En bref

- Dégager bien la problématique du sujet.
- La dissertation est un exercice d'argumentation.
- La dissertation se repose sur vos connaissances littéraires.
- Le développement n'est pas un catalogue d'idées, mais une succession d'arguments logiquement articulés et présentés dans un ordre logique.
- Attention au hors-sujet.




Vidéos

La vidéo suivante présente la dissertation pour l'écrit du bac de français.
Plusieurs vidéos te sont proposées : construire le plan, trouver les arguments, rédiger l'introduction... (choix des vidéos en cliquant en haut à gauche).





Recherche personnalisée




Vous trouverez également des méthodes, des exemples et des annales pour les types de sujet suivants :
      - Le commentaire littéraire
      - Le sujet d'invention






haut de la page

Categories: 1

0 Replies to “Charles Dantzig Dissertation”

Leave a comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *